Abbayes et églises du Yorkshire

img530

L’église d’Adel à Leeds.

Les multiples abbayes en ruine du Yorkshire, ainsi que ses cathédrales et autres « minsters », sont l’un des grands atouts touristiques de la région. Il y a bien sûr la cathédrale de York, célèbre mondialement, ainsi que les ruines de Fountains Abbey, classées au Patrimoine mondial de l’UNESCO, mais le patrimoine religieux du Yorkshire englobe aussi des dizaines d’autres endroits plus petits.

ABBAYES EN RUINE

img245

St Mary’s Abbey à York.

Au Moyen-Age, l’Angleterre comptait d’innombrables abbayes et monastères. Le Yorkshire en particulier était une terre de prédilection pour les moines, grâce à ses lieux reculés et à la richesse apportée par la production de laine. Si certains monastères comme celui de Whitby remontaient à l’époque des Anglo-Saxons, la plupart des abbayes furent fondées par des moines français, venus à la suite de Guillaume le Conquérant. Les premiers à arriver furent les Bénédictins, puis il y eut les Augustins, et surtout les Cisterciens, qui fondèrent les plus grandes abbayes.

img168

Greyfriars’ Tower à Richmond.

Les abbayes du Yorkshire prospérèrent jusqu’à la Peste noire. L’épidémie fit largement baisser le nombre des moines, et elle entraîna un long déclin de la vie monastique. Les abbayes et monastères d’Angleterre ont finalement tous disparu au XVIème siècle, lorsqu’Henri VIII a rompu avec Rome. Le pays est alors devenu anglican, et la foi catholique a été presque interdite. Le roi en a profité pour dissoudre les monastères et récupérer leur argent. La fermeture des établissements religieux a précipité à la rue de nombreux moines, mais elle n’a pas rencontré de grande opposition, car les abbayes n’avaient jamais retrouvé leur puissance d’avant la Peste.

Une fois la dissolution prononcée, les abbayes et leurs terres ont rapidement été rachetées par les aristocrates du coin. La majorité des abbayes sont tombées en ruine, et elles ont servi de carrières de pierres aux habitants des environs. Les ruines des abbayes ont été redécouvertes au XVIIIème siècle, lors de la naissance des courants gothiques et romantiques. Les propriétaires de Fountains Abbey, Rievaulx Abbey, Roche Abbey ou encore Bolton Abbey ont alors aménagé les abords pour mettre les ruines en valeur et en faire un véritable élément du paysage.

Le Yorkshire est le comté anglais qui possède le plus d’abbayes en ruines, et beaucoup d’entre-elles sont connues dans tout le pays, comme Fountains AbbeyBolton Abbey et Rievaulx Abbey. Les villes de York et Whitby possèdent aussi leur propre abbaye en ruine, tandis que Kirkstall Abbey se situe en périphérie de Leeds. Parmi les ruines moins importantes, il y a également : Gisborough PrioryMount Grace PrioryByland AbbeyEasby AbbeyJervaulx AbbeyMalton PrioryMonk Bretton PrioryRoche Abbey et Kirkham Priory. L’abbaye de Selby a entièrement disparu, à l’exception de l’église qui est intacte, et le prieuré de Bridlington a lui aussi été entièrement détruit, à l’exception de son église.

Les abbayes situées à la campagne, dans des lieux reculés, sont majoritairement cisterciennes : Fountains, Rievaulx, Byland, Jervaulx, Roche, et aussi Kirkstall. Ce sont globalement les abbayes les plus intéressantes car à leur époque, c’était les plus riches et les plus complexes. Elles comptaient de nombreux bâtiments différents, par exemple une infirmerie, un logement pour l’abbé, un réfectoire et un dortoir pour les moines, mais aussi des pièces de vie et de travail pour les frères lai (« lay brothers »), une catégorie inférieure qui faisait les travaux manuels alors que les moines ne s’occupaient que des choses spirituelles.

Les abbayes et prieurés de York, Whitby, Selby et Monk Bretton étaient tenus par les Bénédictins, assez proches des Cisterciens. D’autres établissements plus petits étaient aux mains des Augustins, ermites qui vivaient de la mendicité et qui étaient donc loin de vivre dans le même faste que les Cisterciens. Les établissements augustins encore visibles sont Bolton, Gisborough, Bridlington et Kirkham. A Richmond se trouvent les vestiges d’un couvent similaire de Franciscains (Greyfriars). L’ancien prieuré de Malton appartenait aux Gilbertins, un ordre mendiant qui est aussi le seul ordre religieux à avoir été fondé en Angleterre. La grande abbaye d’Easby appartenait aux Prémontrés, et Mount Grace Priory était propriété des Chartreux.

TOP 10 des abbayes en ruine du Yorkshire :

1. Fountains Abbey
2. Rievaulx Abbey
3. Kirkstall Abbey
4. Whitby
5. Byland Abbey
6. Easby Abbey
7. Jervaulx Abbey
8. Roche Abbey
9. Mount Grace Priory
10. Kirkham Priory

 

 

CATHÉDRALES ET ÉGLISES

img753

Dans la cathédrale d’York.

La cathédrale d’York est la plus grande église gothique du Nord de l’Europe, et c’est l’un des monuments les plus impressionnants d’Angleterre. De l’intérieur comme de l’extérieur, on ne peut être qu’impressionné par les proportions gigantesques de l’édifice. La cathédrale est le siège d’un archevêque, qui est la deuxième personne la plus importante dans l’Église d’Angleterre, après l’archevêque de Canterbury.

img234

Cathédrale de Wakefield.

A l’origine, le diocèse d’York couvrait tout le Yorkshire, mais il a été redécoupé en plusieurs autres diocèses à mesure que la population du comté augmentait. Ces diocèses sont ceux de Ripon (1836), Wakefield (1888), Sheffield (1914) et Bradford (1919). L’église principale de chacune de ces villes est par conséquent devenue une cathédrale. Seule la cathédrale de Ripon vaut vraiment la visite, pour son histoire très ancienne et sa belle architecture. Les cathédrales de Wakefield et Sheffield restent des lieux à ne pas manquer si on visite ces deux villes, mais celle de Bradford est plutôt quelconque.

img377

L’église catholique St Charles Borromeo à Hull.

A cause de la baisse du nombre de fidèles, les diocèses de Ripon, Wakefield et Bradford ont été réunis en 2014, pour former le diocèse de Leeds. Aucune nouvelle cathédrale n’a été créée à Leeds, et le diocèse conserve ses trois cathédrales qui ont un rang égal. On trouve des cathédrales catholiques à Leeds, Middlesbrough et Sheffield, mais celles-ci n’ont pas grand intérêt pour le touriste.

Qu’elles soient cathédrales ou non, les églises les plus importantes en Angleterre portent généralement le nom de « minster ». Ce titre souligne le rôle historique de l’église et l’importance de la communauté qui la fait fonctionner. Le Yorkshire possède plusieurs minsters. En plus de York Minster (cathédrale d’York), on trouve des minsters dans la plupart des grandes villes : Hull, Halifax, Leeds, Rotherham et Doncaster. Les petites villes de Beverley et de Howden possèdent aussi un minster, et celui de Beverley est particulièrement remarquable. Il y a enfin St Gregory’s Minster, située en pleine campagne, vieille église du XIème siècle construite par les Anglo-Saxons.

img425

L’église de Masham.

Les églises sont bien souvent les bâtiments les plus anciens dans les villes et les villages. Elles peuvent renfermer quelques petits trésors, comme des vitraux, des sculptures ou des tombeaux anciens, et elles résument parfois à elles seules toute l’histoire anglaise. Les plus vieilles églises du Yorkshire remontent à l’époque anglo-saxonne (VII-Xème siècles). Certaines comme celle de Ledsham réutilisent des pierres taillées par les Romains, d’autres comme celle de Lastingham possèdent des sculptures viking.

TOP 10 des églises et cathédrales du Yorkshire :

1. York Minster
2. Beverley Minster
3. Ripon Cathedral
4. Selby Abbey
5. St Gregory’s Minster
6. St Peter and St Paul’s, Pickering
7. St Patrick’s, Patrington
8. St Mary’s, Whitby
9. Howden Minster
10. St Mary’s, Lastingham

 

Retour à la page Que faire dans le Yorkshire

Publicités