Richmond

img313 (2)Richmond est une petite ville située à l’entrée de la Swaledale, l’une des nombreuses vallées des Yorkshire Dales, et aussi la plus au nord. Richmond est d’ailleurs une ville assez reculée par rapport au reste de la région. L’autre ville la plus proche est Darlington, dans le comté de Durham (20 km), et York est à près de 70 km au sud-est. La région autour de Richmond, relativement isolée, est appelée le Richmondshire. Malgré son nom en « -shire », elle n’a jamais été un véritable comté.

img059Richmond est une des plus belles villes du Yorkshire. Elle présente le visage typique des market towns de la région, avec sa place du marché et ses petites rues piétonnes anciennes, mais elle possède aussi d’autres atouts qui en font une destination à ne pas manquer. D’abord il y a l’immense château fort qui domine toute la ville, et aussi le vieux théâtre géorgien, l’un des plus anciens d’Angleterre, et enfin le cadre naturel, paisible et verdoyant.

Richmond ne possède plus de gare, mais elle est reliée par bus à Northallerton (ligne 55). D’autres lignes relient la ville à Darlington.

RICHMOND CASTLE

img905Richmond a été fondée lors de la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant. Celui-ci a fait don de la ville à Alain le Roux, un noble breton qui l’a aidé lors de la conquête. La ville et le titre de « comte de Richmond » passent ensuite par héritage aux ducs de Bretagne. Richmond reste ainsi propriété des ducs de Bretagne jusqu’à la fin du XIVème siècle.

img932Le château a été construit à partir de 1071, et cela en fait l’un des tous premiers châteaux forts édifiés en Angleterre. Aujourd’hui, une grande partie est en ruine, et il reste surtout le donjon. Celui-ci est assez spectaculaire, et il fait plus de 30 mètres de haut. Tout en haut, on a une vue imprenable sur la ville et sur la campagne autour.

img907

La plus grande pièce du château, Scolland’s Hall, est probablement le plus vieux hall d’Angleterre et il remonte au XIème siècle. Il ne possède cependant plus de toit ni de plafond. Les vestiges comprennent aussi d’anciens appartements et deux chapelles. Le château est géré par English Heritage, l’entrée est payante, 6 £, et il ferme la semaine en hiver (site internet).

GEORGIAN THEATRE

38126894_10155849115082055_6628670499637428224_nAprès le château, l’autre grande curiosité de Richmond est son théâtre du XVIIIème siècle. Ouvert en 1788, c’est le plus vieux théâtre de Grande-Bretagne (d’autres théâtres ont été fondés avant, mais ils ont perdu leurs structure d’origine). A l’époque, les lois entourant les représentations théâtrales étaient très strictes, et le théâtre de Richmond ne servait qu’à une seule même compagnie. Celle-ci voyageait aussi dans tout le Yorkshire, et elle ne venait à Richmond que deux mois par an, en automne, à l’époque des foires et des courses hippiques.

38127502_10155849115617055_6179313098231382016_nLe théâtre a finalement fermé en 1848 et il a été transformé en salle de ventes aux enchères. La disposition d’origine n’a pas été trop endommagée, et il a pu rouvrir en 1963. Aujourd’hui, on peut bien sûr assister à des pièces de théâtre, mais dans la journée, on peut aussi voir l’intérieur lors de visites guidées. Elles permettent de découvrir la scène, les loges, les coulisses, l’ancienne machinerie et un vieux décor. Les visites guidées ont lieu tous les jours sauf en hiver (5 £, voir le site internet).

VIEILLE-VILLE

img084Richmond, qui a autrefois été une des villes les plus importantes du Yorkshire, est maintenant une petite bourgade isolée, mais elle conserve un patrimoine qui n’a rien à envier avec celui de certaines grandes villes anglaises. La vieille-ville est un endroit assez spécial, bourré de petites ruelles qui montent et qui descendent et de maisons anciennes. L’ensemble est assez bien préservé sans être non plus très touristique.

img159La Market Square, construite en demi-cercle, occupe l’ancienne basse-cour du château. Elle est dominée par un obélisque datant de 1771. Sur la place, on peut aussi voir l’ancien Town Hall, également du XVIIIème siècle et transformé en pub, et le Market Hall, marché couvert victorien. L’ancienne église sur la place, Holy Trinity, remonte au XIVème siècle. C’était une simple chapelle, et elle est aujourd’hui transformée en musée.

img089En partant de la place du marché, on peut d’abord découvrir les ruelles autour du château, comme Tower Street et Castle Hill, puis descendre en contrebas vers la rivière par Millgate. Tout en bas du château, la rivière Swale forme des cascades assez connues dans la région, The Foss.

img906A cet endroit, la rivière est franchie par un vieux pont du XVIIIème siècle. Depuis le pont, en remontant vers la place du marché par Bridge Street, on peut voir un « green ». Cette étendue de pelouse entourée de vieilles maisons se rencontre habituellement dans les villages.

img156En remontant encore on atteint Bargate, et en tournant dans Cornforth Hill, on peut voir une ancienne porte des remparts de la ville, appelée The Bar. Elle était autrefois l’unique point de passage dans la ville quand on arrivait depuis le pont. En franchissant la porte, on peut ensuite revenir sur la place.

img168Les remparts de Richmond ont presque entièrement disparu, et si la ville possédait autrefois quatre portes, il n’en reste que deux. Il y a The Bar, mentionnée plus haut, et Friar’s Postern, une porte située dans Friars Wynd, une allée qui part du marché et qui conduit au théâtre. Autrefois, cette allée menait aussi à un couvent franciscain, dont il ne reste plus que le clocher, Grey Friars Tower. Il date du XVème siècle.

img149Autour de la place, on peut aussi explorer Finkle Street, qui est la principale rue piétonne de Richmond, et où se trouvait également une porte, détruite en 1773. Finkle Street conduit à Newbiggin, une rue large et arborée, pleine de jolies maisons géorgiennes.

img209De l’autre côté, la place du marché s’ouvre sur Frenchgate, la « rue des Français ». Au XVIIIème siècle, c’est là qu’habitaient les riches marchands de la ville, et on peut encore y voir plusieurs demeures de cette époque. Frenchgate passe à côté de l’église principale de Richmond, St Mary the Virgin, construite à partir du XIIème siècle. Elle a été largement modifiée au XIXème siècle, mais on peut toujours y voir de vieilles stalles de chœur du XVIème siècle, qui proviennent d’Easby Abbey. En descendant sur Station Road, on traverse la Swale puis on peut voir l’ancienne gare et les maigres ruines d’un prieuré bénédictin du XIIème siècle, St Martin’s.

img158Au hasard des rues et depuis le château, on peut voir Culloden Tower, une tour du XVIIIème siècle qui agrémente le parc d’une ancienne propriété.

Sur Millgate près de la place du marché, on peut visiter un jardin privé, appartenant à un petit hôtel, Millgate House. Ouvert tous les jours à la belle saison (voir le site internet).

MUSÉES

img229Le Richmonshire Museum est un petit musée d’histoire locale. On y trouve diverses collections archéologiques, une maison du XVème siècle reconstituée, ou encore des reconstitutions de boutiques anciennes. Entrée payante, tarif plein 3,50 £, fermé le dimanche et en hiver, site internet.

Le Green Howards Museum, situé sur la place du marché, est dédié à un régiment local. Fermé le dimanche, entrée payante (4,50 £), voir le site internet.

AUTOUR DE RICHMOND

img850

Paysage de la Swaledale.

A 2,5 km de Richmond, en longeant la rivière, on peut rejoindre l’abbaye en ruines d’Easby.

Dans l’autre direction, en longeant la Swale vers l’amont, on atteint Hudswell Woods, une zone naturelle gérée par le National Trust. Elle englobe une petite zone forestière qui longe la rivière. En continuant plus profondément dans la Swaledale, on peut découvrir l’un des coins les plus beaux du parc national des Yorkshire Dales, avec par exemple les villages de Reeth, Gunnerside, Muker, et de nombreuses cascades.

Aske Hall, à 3 km au nord de Richmond, est un petit château du XVIIIème siècle entouré d’un parc dessiné par Capability Brown. Le domaine appartient au marquis de Zetland. Aske Hall peut se visiter lors des Heritage Days de septembre (journées du patrimoine locales), voir le site internet

Retour à la page North Yorkshire

Autour de Richmond :

Easby Abbey

Bolton Castle

Leyburn

Middleham

Kiplin Hall

Publicités