Côte du Yorkshire

La « Yorkshire Coast », longue de plus de 180 km, est l’une des côtes les plus variées et les plus jolies d’Angleterre. Elle est située sur la mer du Nord, et elle offre à peu près tous les paysages côtiers possibles : plages, falaises, anciens marais, petits ports et stations balnéaires, petits caps et estuaires.

La côte du Yorkshire n’est pas aussi construite ni fréquentée que le littoral du sud de l’Angleterre. Ici, la mer est bien trop froide pour se baigner, même en été, et les gens viennent surtout profiter du paysage, de l’ambiance, et des richesses historiques.

img300

L’entrée du port de Whitby.

Si la mer du Nord est assez froide, elle est cependant assez calme, même en hiver, car c’est une mer en partie fermée et peu profonde. En plus, les courants d’air froids arrivent surtout par l’Atlantique, et ils touchent d’avantage la côte ouest. A cause de sa faible profondeur, et des nombreux fleuves qui se jettent dedans, la mer du Nord a parfois une couleur un peu terreuse par endroits.

img506

Scarborough et son Spa.

Même si les baigneurs sont rares, le Yorkshire possède plusieurs stations balnéaires. La plus grande, Scarborough, serait d’ailleurs l’endroit où la mode des bains de mer serait apparue au XVIIIème siècle. Depuis les années 1960, les stations balnéaires britanniques en général ont vu leur fréquentation baisser radicalement, car les tours-opérateurs et les compagnies low-cost proposent désormais des vacances à moindre prix en Espagne ou au Portugal. Il est aujourd’hui difficile d’imaginer qu’il y a 50 ans, plusieurs millions de visiteurs venaient sur les plages du Yorkshire. Un camp de vacances à Filey possédait même sa propre gare.

La plupart des Britanniques ne passent désormais plus leurs vacances sur leur côte, et ils n’y vont que pour des week-ends ou des petits séjours. La plupart des stations balnéaires du Yorkshire offrent donc un visage assez désuet, avec leur plage déserte, leurs vieux fish & chips et leurs hôtels convertis en appartements. On y trouve aussi beaucoup de « casinos » et d' »amusement arcades ».

ACTIVITÉS

Même en plein été, l’eau de la mer dépasse difficilement les 15 degrés, donc les plages servent surtout à se baigner les pieds, à promener son chien, à faire un pique-nique, ou à se prélasser au soleil si le temps le permet. La plupart des plages du Yorkshire sont presque entièrement submergées à marée haute, ce qui n’en fait pas vraiment des endroits où passer la journée entière. La pêche à marée basse peut être pratiquée dans certains endroits rocheux, par exemple à Robin Hood’s Bay et Saltburn. On peut surtout pêcher des bigorneaux et des petits crabes.

img296

Robin Hood’s Bay niché dans les falaises.

Les falaises entre Saltburn et Filey datent du Jurassique, et elles contiennent une grande quantité de fossiles, que les amateurs s’amusent à chercher. Les meilleurs spots sont Saltwick Bay à côté de Whitby, Staithes et les hameaux voisins de Port Mulgrave et Kettleness. A première vue, il n’est pas si facile de trouver des fossiles, mais avec un peu d’attention on trouve quantité d’ammonites et autres coquillages figés dans les rochers (il faut de préférence regarder sur les cailloux gris). On peut aussi trouver du jais, une roche noire et légère qui est en fait du bois fossilisé.

img884

Saltburn et la falaise de Hunt Cliff.

La côte offre la possibilité de faire de magnifiques promenades. Le Cleveland Way, un chemin de grande randonnée, longe en partie la côte, et les sentiers sont bien aménagés. Ils permettent de longer les falaises par le haut, et d’avoir ainsi des vues sublimes. Il est aussi possible de faire du vélo le long du Cinder Track, une ancienne voie ferrée entre Whitby et Scarborough.

A Whitby et à Scarborough, on trouve des petites compagnies qui proposent des excursions en mer pour voir des phoques et des baleines.

LIEUX A VISITER

Voici les principaux lieux à voir sur la côte, répartis par secteurs du nord au sud :

Cleveland Coast

img561

La plage de Redcar.

La « Cleveland Coast » est la partie du littoral qui est située le plus au nord. Elle s’étend jusqu’à l’estuaire de la Tees, à la limite du County Durham. Cette région est très industrielle, et l’estuaire est entouré de grandes usines et d’installations portuaires. Redcar, la première station balnéaire, n’a plus grand-chose de touristique.

img689

La jetée et le funiculaire de Saltburn.

En descendant vers le sud, on a ensuite Marske-by-the-Sea, un peu plus agréable mais sans grand intérêt non plus, et enfin Saltburn-by-the-Sea. Cette dernière ville est l’une des plus jolies stations balnéaires de tout le Yorkshire. Elle est réputée localement pour le surf, et pour son funiculaire qui relie le centre à la plage. Elle possède aussi une belle jetée et des jardins victoriens.

img764

Falaises près de Boulby.

Saltburn marque le début des grandes falaises qui s’étendent au sud jusqu’à Scarborough. Ces falaises correspondent à l’endroit où les Cleveland Hills arrivent dans la mer. « Cleveland » signifie d’ailleurs « cliffland », c’est-à-dire « pays des falaises ». La portion située juste après Saltburn, autour de Loftus, est assez industrielle, car on y trouve toujours une mine de potasse. La région a autrefois compté des mines de fer et d’alun.

North York Moors

Après Loftus, on atteint le littoral qui fait partie du parc national des North York Moors. C’est la partie la plus jolie et la plus intéressante de la côte du Yorkshire. Le périmètre commence à Boulby, près de la mine de potasse. A cet endroit, les falaises figurent parmi les plus hautes d’Angleterre, avec leurs 200 mètres de haut. Juste après Boulby, on trouve le village de Staithes, un ancien village de pêcheurs très pittoresque, entouré par de hautes falaises ocre.

En descendant vers le sud, il y a aussi Runswick Bay, un autre village de pêcheurs, plus petit mais tout aussi mignon. Runswick Bay est environné par des grottes creusées par la mer dans la falaise. Staithes et Runswick Bay ont notamment inspiré les peintres du « Staithes Group », un collectif d’artistes anglais du début du XXème siècle. Staithes comprend toujours plusieurs galeries d’art.

img364

Whitby.

Whitby, située sur l’estuaire de l’Esk, est probablement l’une des plus belles villes de toute l’Angleterre. Elle offre des vieux quartiers préservés, une abbaye en ruine assez spectaculaire, une longue plage et un vieux port autrefois fréquenté par les baleiniers. Whitby est aussi une porte d’entrée vers l’intérieur du parc national des North York Moors. On peut par exemple emprunter le train à vapeur jusqu’à Goathland, puis s’aventurer dans les paysages infinis des landes de bruyère.

img246

Falaises près de Robin Hood’s Bay.

Après Whitby, il y a l’un des villages les plus célèbres d’Angleterre, Robin Hood’s Bay. Assez similaire à Staithes, c’est un vrai labyrinthe de ruelles et de petits passages. Autrefois, le village était connu pour ses contrebandiers. On atteint ensuite Ravenscar, village assez quelconque mais qui offre une vue imprenable sur Robin Hood’s Bay, puis la ville de Scarborough. Cette grande cité balnéaire possède, outre sa plage, un beau petit port de pêche, un château fort, des musées, etc.

Filey & Flamborough

Après Scarborough, les falaises se font plus basses. On atteint Filey, petite station balnéaire assez agréable, moins fréquentée que Scarborough. Cette ville possède une grande plage, et elle est bordée par le Filey Brigg, un petit cap ocre peuplé d’oiseaux marins. Après Filey, on trouve le cap beaucoup plus important de Flamborough Head. Il comprend de très hautes falaises, et celles-ci sont d’ailleurs les seules falaises calcaires du Nord de l’Angleterre. Flamborough est également un endroit très important pour les oiseaux migrateurs.

Au sud de Flamborough Head, il y a le petit château de Sewerby Hall, dont les jardins donnent sur la mer, et la station balnéaire de Bridlington. Bridlington est à la fois la deuxième plus grande station balnéaire du Yorkshire, et son principal port de pêche. Malgré son patrimoine assez important, c’est une ville plutôt sinistrée et peu attirante.

Holderness Coast

img450

Falaises de l’Holderness.

Après Bridlington s’étend la grande région de l’Holderness. C’est une immense plaine, peu peuplée et assez isolée. La côte est très plate, avec des plages et des petites falaises de terre qui s’effritent. La région connaît d’ailleurs beaucoup d’érosion, et une vingtaine de villages ont disparu depuis le Moyen-Age, à mesure que la mer a grignoté les terres. Les seules vraies stations balnéaires de l’Holderness sont Hornsea et Withernsea.

img452

L’ancienne « pier » de Withernsea.

Hornsea a l’avantage de posséder une plage côté mer, et un lac côté terre. Autrefois, cette partie de la côte était remplie de lacs et de marécages, et Hornsea Mere est l’un des rares vestiges de ces étendues humides. Près du lac, il y a le très beau manoir de Wassand Hall. Withernsea est une ville plus petite, et elle n’offre pas d’attrait spécifique en dehors de son phare et de son ancienne jetée.

img455

Vue sur le Spurn.

La côte du Yorkshire s’achève ensuite par le Spurn, une avancée de sable de 5 km qui marque la limite entre la mer et l’estuaire de l’Humber. Le Spurn est un lieu reconnu pour observer les oiseaux, et c’est aussi l’un des sites naturels les plus insolites du Yorkshire. Par endroit, la bande de terre est très étroite, et lors de fortes marées, une partie peut être submergée, faisant du Spurn une île temporaire.

TOP 10 des endroits à voir sur la côte du Yorkshire :

1. Robin Hood’s Bay
2. Whitby
3. Flamborough Head
4. Staithes
5. Scarborough
6. Spurn
7. Runswick Bay
8. Saltburn-by-the-Sea
9. Filey
10. Bridlington & Sewerby Hall


Plan Yorkshire Coast

Retour à la page Que faire dans le Yorkshire

Publicités