Scarborough

img293

Scarborough est la plus grande ville du littoral du Yorkshire, ce qui en fait un point de passage plus ou moins incontournable lorsqu’on visite la côte. La ville est assez intéressante à visiter car elle offre des aspects très variés. C’est ainsi à la fois un port de pêche, une ville historique avec son château fort, et l’une des plus vieilles stations balnéaires d’Angleterre. Le nom de la ville se prononce « Scarbro ».

img500Les origines de Scarborough remontent à l’Antiquité : les Romains y avaient construit un fort pour surveiller la côte. Au Moyen-Age, ce fort fut remplacé par un château fort, qui existe toujours. Au pied de ce château, la ville de Scarborough est apparue progressivement.

La ville vivait à l’origine de la pêche, mais elle est devenue une destination touristique dès le XVIIème siècle, grâce à son eau thermale, découverte en 1620. La mode des bains de mer y est apparue dès le XVIIIème siècle, ce qui en fait la toute première station balnéaire au monde. A cette époque, les riches visiteurs ne se baignaient pas en maillot de bain sur la plage, mais ils utilisaient des petites cabanes sur roues qui étaient tirées jusque dans la mer.

img509Scarborough a ensuite connu une certaine gloire à l’époque victorienne et on trouve encore de grands hôtels prestigieux et quelques avenues allées élégantes de cette époque. De nos jours cependant, la ville traîne une image un peu fanée car les Anglais préfèrent partir à l’étranger pour trouver du soleil et une mer plus chaude.

img357Scarborough est un centre de création assez important pour le théâtre anglais. On y trouve le Stephen Joseph Theatre (SJT) installé dans un ancien cinéma face à la gare, qui est un théâtre en rond (avec des gradins des quatre côtés de la scène). Ce théâtre a été fondé par le metteur en scène Stephen Joseph, et il a longtemps été dirigé par le dramaturge Alan Ayckbourn. L’une de ses pièces a été adaptée au cinéma en France par Alain Resnais (« Smoking/No Smoking »). Resnais situe l’intrigue autour de Scarborough, mais il a tout filmé dans des décors en carton-pâte assumés.

VISITER SCARBOROUGH

Scarborough possède plusieurs quartiers assez différents les uns des autres. Le centre historique s’étend sur trois principales zones : la vieille-ville et le port autour du château, et deux quartiers balnéaires situés de chaque côté : celui de la plage de North Sands, et celui de la plage de South Sands.

Vieille-ville

img494La vieille-ville est construite autour d’un promontoire qui s’avance sur la mer. Depuis la gare, on accède au quartier grâce à une série de rues (Westborough, Newborough et Eastborough), qui forment l’axe principal de la ville, et sa grande zone piétonne. Ces rues n’ont rien de spécial, et elles sont surtout remplies de magasins discount, de vieux pubs et d’hôtels miteux. Il y a quand-même un marché couvert victorien.

img496Tout au bout du promontoire, il y a le vieux château fort, qui date du XIIème siècle. Il a connu presque tous les grands moments de l’histoire britannique, de la Guerre civile aux bombardements allemands de 14-18. Il ne reste que les remparts et une partie du donjon. Le château est géré par English Heritage et il est ouvert à la visite (entrée payante, tarif plein 5,50 £, ouvert tous les jours sauf en hiver, site internet).

img492Lové au pied du château, le port de pêche est assez pittoresque et il est toujours en activité. Chaque jour des bateaux reviennent avec des soles, des turbots, des raies, du haddock ou du cabillaud. On peut aussi voir de nombreux casiers servant à attraper crabes et homards. Il est bordé par plusieurs maisons anciennes, comme la King’s Richard House, d’origine médiévale, mais globalement le quartier n’est pas très bien conservé. Tout au bout, la porte à tourelle (Gatehouse) est une construction des années 1900.

img359Le port est dominé par St Mary’s Church, la vieille église de Scarborough. Elle remonte aux XIIème-XIIIème siècles. Son cimetière est très connu car il contient la tombe de Anne Brontë, morte dans la ville en 1849. L’église a été en partie détruite lors de la Guerre civile, et le chœur est resté en ruine.

img493La majorité des rues anciennes se trouvent entre le port et l’église, réparties en escalier sur le flanc de la colline. Les plus jolies sont Princess Street, Castlegate et Longwestgate, qui comprennent de nombreuses demeures du XVIIIème siècle. A l’angle de Princess Street et de St Mary’s Street se trouve la Butter Cross, ancienne croix médiévale qui symbolisait le droit de tenir un marché.

South Sands

img507South Sands est la plus grande plage de Scarborough, et la plus fréquentée. Elle se trouve juste au sud du centre, en prolongement du port. Cette partie de la ville était autrefois la plus chic, mais le front de mer est vraiment défiguré par les enseignes tapageuses des casinos et autres bingos. La plage est dominée par le Grand Hotel, construit en 1867. A son inauguration, c’était le plus grand hôtel d’Europe. A côté, un vieux funiculaire permet de descendre à la plage sans se fatiguer. Dans ce quartier, il y a aussi le Crescent, une rangée de maisons en arc de cercle s’ouvrant sur un jardin public. Il a été construit vers 1830.

img505En poursuivant vers le sud depuis le Grand Hotel, on franchit un pont piéton puis on arrive sur l’Esplanade. On entre alors dans le plus beau quartier de Scarborough, et aussi le seul qui soit resté plus ou moins huppé. Ici, ni fish and chips ni bingo, mais des rues paisibles bordées de beaux immeubles blancs, comme dans les beaux quartiers de Londres. Sur l’Esplanade, on peut voir le Crown Hotel (1850), qui est le dernier vrai « palace » de Scarborough.

img506L’Esplanade offre une vue sur la mer et sur le Spa (1870), un bâtiment où les gens venaient autrefois prendre les eaux et qui sert aujourd’hui de salle de spectacles. L’édifice se trouve à l’endroit même où les eaux thermales de Scarborough furent découvertes au XVIIème siècle. En continuant plus loin, on peut accéder aux Italian Gardens, un jardin public très victorien, et à la Clock Tower, construite en l’honneur de Georges V. Dans les rues derrière l’Esplanade, on peut découvrir divers squares et beaux immeubles, ainsi que l’église St Martin, sur St Martin’s Avenue. Construite en 1862, elle a été décorée par des artistes des mouvements pré-raphaélite (Rossetti et Burne-Johns) et arts & crafts (William Morris).

North Sands

img498La plage de North Sands, située au nord du château, offre une belle vue sur le donjon en ruine. Elle est plus tranquille que South Sands, et cette partie de la ville renferme moins de lieux intéressants. La plupart des rues derrière la plage sont constituées d’anciens hôtels et bed & breakfast plus ou moins abandonnés.

img499Tout au bout de la plage, il y a Peasholm Park, un jardin chinois ouvert en 1912. A l’origine, il servait surtout pendant la saison touristique et il accueillait des bals et des réceptions ainsi que des attractions pour les touristes. De nos jours, des faux combats navals sont toujours organisés sur le petit lac artificiel. Plus loin, il y a enfin le théâtre de plein-air, situé dans un deuxième parc où l’on trouve aussi un chemin de fer pour enfants.

MUSÉES

img502Scarborough possède deux musées. La Scarborough Art Gallery est un petit musée consacré aux beaux arts installé dans une villa des années 1840. Le Rotunda Museum est l’un des plus vieux musées au monde, il a ouvert en 1829 et occupe un bâtiment circulaire construit expressément. Il est dédié à la géologie. Ces deux musées sont ouverts tous les jours sauf le lundi et ils ont un ticket unique coûtant 3 £ et valable un an (site internet).

La ville a un petit aquarium, le Sea Life, situé près de Peasholm Park (voir le site internet).

Plan de Scarborough

Retour à la page North Yorkshire

Autour de Scarborough :

Robin Hood’s Bay

Whitby

Filey

Scampston Hall

Publicités