Yorkshire Wolds

img208Les Yorkshire Wolds sont un ensemble de collines, situé dans l’East Riding. La zone n’est pas protégée et elle ne forme pas un parc national, mais elle est pourtant l’une des régions naturelles les plus emblématiques du Yorkshire.

« Wolds » est un vieux mot anglais désignant des collines calcaires, et en plus des Yorkshire Wolds, l’Angleterre compte aussi les Cotswolds près d’Oxford, et les Lincolnshire Wolds. Le sommet de la région, situé près de Bishop Wilton, atteint les 246 mètres.

img159Les Yorkshire Wolds commencent près de l’estuaire de l’Humber, à l’ouest de Hull, puis ils forment un arc de cercle qui s’achève au bord de la mer du Nord à Filey. Ils suivent plus ou moins les limites de l’East Riding, et ils s’étendent un peu sur le North Yorkshire. Les collines ont un sous-sol calcaire, et elles prennent généralement la forme de petits plateaux, entaillés par des petites vallées profondes. Ces vallées sont appelées des « dales » en dialecte local.

img657Le meilleur moyen de découvrir les Yorkshire Wolds est de suivre le Wolds Way, un chemin de grande randonnée qui parcourt tout le massif (127 km). On peut choisir de ne faire qu’une partie du chemin, par exemple autour des villages de Fridaythorpe, Thixendale ou de Millington, car c’est là qu’on trouve le plus de « dales ».

Les Yorkshire Wolds sont assez riches en patrimoine, avec notamment les châteaux de Sledmere House et Kilnwick Percy Hall. La famille Sykes, propriétaire de Sledmere House, a par ailleurs fait restaurer au XIXème siècle de nombreuses églises de la région. Elles sont toutes d’origine médiévale et elles se trouvent à East Helerton, Langtoft, Sherburn, West Lutton, Weaverthorpe, Helperthorpe, Kirkby Grindalythe et Hilston.

La région ne comprend aucune grande ville, mais elle est entourée par plusieurs petites villes, comme Pocklington, Driffield et Malton. Les Yorkshire Wolds comprennent enfin le village abandonné de Wharram Percy.

Retour à la page East Riding of Yorkshire

Publicités