Musées de York

20150217_150645York est la ville la plus riche en musées du Yorkshire. On en trouve sur des thèmes très variés. Les musées phares de la ville sont sûrement le York Castle Museum et le National Railway Museum. York compte aussi plusieurs maisons anciennes ouvertes à la visite.

img033Malheureusement, tous les musées de la ville sont payants (sauf le Railway Museum), si bien qu’en visiter plusieurs revient vite très cher. La ville propose cependant le York Pass, valable un, deux ou trois jours, qui ouvre les portes de toutes les attractions payantes de la ville (musées, cathédrale…). Il donne aussi accès à d’autres endroits dans la région autour. Le York Pass est à 40 £ en tarif plein pour un jour, ce qui est tout de même assez cher, donc il faut voir à l’avance s’il est avantageux ou non.

img036On peut également opter pour le YMT Pass, proposé par le York Museums Trust. Le YMT regroupe les trois musées municipaux (York Castle Museum, York Art Gallery et Yorskhire Museum). Ce pass coûte 22 £ et il permet de visiter ces trois musées gratuitement pendant un an. D’autres endroits ont également un ticket valable un an, comme la cathédrale ou Fairfax House. Le groupe privé Jorvik (Jorvik Viking Centre, Barley Hall, DIG, Richard III & Henry VII Experiences) propose aussi un pass annuel (Pastport) pour ses différents musées.

Comme cela se fait beaucoup dans la région, plusieurs musées ont des horaires réduits en hiver. En saison touristique, les musées ouvrent en général vers 10h pour fermer vers 4h.

GRANDS MUSEES

York Castle Museum

20171203_120314Ce musée se trouve dans le château, et plus précisément dans les anciennes prisons. Il est dédié à l’histoire de la ville et de ses habitants. C’est sûrement le musée le plus visité de York et il peut plaire à tous les âges et tous les publics. On peut visiter quelques vieilles cellules de la prison, mais aussi voir des reconstitutions d’intérieurs historiques, des jouets et vêtements anciens, une galerie sur les années 1960 ou sur la Première Guerre mondiale, etc. La principale attraction est la rue victorienne reconstituée, avec tous ses magasins. Entrée payante, tarif plein 10 £ ou pass annuel YMT, ouvert tous les jours (site internet).

National Railway Museum

20180218_155933[1]Ce musée d’envergure nationale est dédié aux trains. Il est installé dans un ancien dépôt près de la gare d’York. Il s’étend dans deux immenses hangars, et il regroupe des dizaines de locomotives et de wagons anciens. Parmi les trains exposés, il y a notamment ceux utilisés par la famille royale des années 1830 à l’après-guerre. Il y a aussi un Shinkansen japonais, une locomotive Eurostar, ou encore la locomotive « Mallard », qui a été la plus rapide du monde en son temps. On peut visiter l’intérieur de certains wagons.

20180218_155707[1]Les trains sont un peu exposés au hasard, et il n’y a malheureusement pas tellement de lien chronologique ou thématique. Le musée possède aussi des salles consacrées à la gestion des gares et des trains, et, fait plutôt curieux, les collections en réserve sont accessibles au visiteur, qui peut ainsi se promener au milieu d’étagères remplies de bric-à-brac. Entrée gratuite, ouvert tous les jours (site internet).

York Art Gallery

20180115_110133Il s’agit du musée des Beaux-Arts de la ville. La galerie organise surtout des expositions temporaires, et seule une petite partie est permanente (à l’étage). Les expositions temporaires sont généralement orientées sur l’art moderne et contemporain. La collection permanente regroupe des tableaux de la Renaissance italienne, de l’Age d’Or hollandais ou des différents courants anglais. L’Art Gallery est cependant spécialisée dans la poterie, avec  une collection allant de la production traditionnelle anglaise et asiatique aux artistes contemporains.  Entrée payante, tarif plein 7.50 £ ou pass annuel YMT, ouvert tous les jours (site internet).

Yorkshire Museum

20171203_111502Contrairement à ce que son nom suggère, le Yorkshire Museum n’est pas particulièrement dédié à la région, mais c’est en fait un musée un peu fourre-tout, comme les Anglais les font souvent. Il mélange la zoologie à l’archéologie et à l’histoire de York, et on passe d’une exposition sur les Romains à une autre sur les animaux éteints, puis au Moyen-Age. L’exposition sur l’extinction des espèces est assez intéressante, avec une partie consacrée aux dinosaures, mais aussi aux animaux d’Angleterre et du Yorkshire. Les salles sur l’Antiquité et le Moyen-Age sont très bien faites, et elles permettent de plonger dans l’histoire de York car tous les artefacts exposés proviennent de la ville et ses environs. Certaines pièces, notamment celles d’époque anglo-saxonne et viking, valent le détour. Au sous-sol, le musée renferme des vestiges de St Mary Abbey, et notamment le magnifique portail en pierre de l’ancienne église. Entrée payante, tarif plein 7.50 £ ou pass annuel YMT, ouvert tous les jours (site internet).

MAISONS HISTORIQUES

Treasurer’s House

20160501_122822La maison des trésoriers de la cathédrale d’York est une superbe demeure qui permet d’avoir un aperçu de la vie de l’élite locale autrefois. C’est sûrement le plus bel endroit de York après la cathédrale. Construite en plusieurs phases, la maison garde un aspect assez disparate à l’intérieur, malgré de vastes pièces dignes des plus grands châteaux. Après être passé dans le grand hall, on peut parcourir une série de chambres et de salons au décor des XVIIème et XVIIIème siècles. La maison est construite sur une ancienne voie romaine, et on peut voir une maquette de York à l’époque romaine au sous-sol. Des visites guidées de la cave permettent de passer devant une vieille colonne romaine et d’entendre une histoire de fantômes. En effet, un ouvrier aurait vu le fantôme de soldats romains traverser le mur de la cave en 1953. Treasurer’s House est gérée par le National Trust. Entrée payante, tarif plein 8 £, ouvert tous les jours (site internet).

Fairfax House

20160501_154353Cette maison est située tout près du château d’York. Elle fut construite dans les années 1740 et réaménagée en 1759 pour la grande famille de Fairfax, réputée pour son Catholicisme et son goût du luxe. Les intérieurs sont l’œuvre de John Carr, qui a notamment dessiné les plans de Harewood House. Malheureusement, la maison a eu une histoire assez mouvementée, elle a par exemple servi de cinéma et d’école de danse et toute la moitié arrière a été détruite. La disposition des pièces et leur décoration relèvent donc de la simple hypothèse et de l’étude de documents anciens. Les meubles et tableaux du XVIIIème siècle recréent cependant une belle atmosphère et on peut encore visiter plusieurs pièces emblématiques, comme la salle à manger, les chambres, le salon de musique, etc. Entrée payante, tarif plein 6 £, ticket valable un an, ouvert tous les jours mais le lundi visites guidées uniquement (site internet).

Mansion House

20171203_112726Mansion House est la résidence officielle du Lord-maire de York, élu chaque année par le conseil municipal. La maison, située en plein centre-ville, a été construite en 1727. A l’intérieur, on peut visiter plusieurs pièces, dont la salle à manger, un salon et les cuisines. Le clou de la visite est cependant la grande salle de réception, peinte en vert. Dans la salle à manger sont conservés les bijoux et objets liés au poste de Lord-maire (colliers, épée, masse). Ouvert du mercredi au dimanche, entrée payante, tarif plein 6.50 £ (site internet).

Barley Hall

20171203_154943Barley Hall est une maison construite au XIVème siècle par les moines de Nostell Priory. L’édifice a été agrandi et remodelé de nombreuses fois au cours de l’histoire, et il menaçait de s’effondrer dans les années 1980. Il a alors été restauré pour retrouver son aspect d’origine. Les travaux ont complètement gommé les ajouts modernes pour ne conserver que la structure à pans de bois médiévale. La rénovation a d’ailleurs été assez controversée et critiquée par les historiens. L’intérieur a été meublé comme au Moyen-Age, et on peut voir le grand hall, des chambres, les cuisines, etc. Il faut avouer que le tout fait très neuf. Barley Hall est ouvert tous les jours, entrée payante, tarif plein 6 £ (site internet).

Merchant Adventurers’ Hall

20160501_144441Merchant Adventurers’ Hall est un lieu très important dans l’histoire d’York. C’est le siège historique de la Fraternity of the Holy Trinity, l’une des puissantes guildes qui réunissaient les commerçants de la ville au Moyen-Age. La guilde avait une fonction religieuse et elle permettait aux membres de s’aider mutuellement et de participer à des bonnes oeuvres. York a compté jusqu’à 80 guildes, mais il ne reste plus que quatre halls : le Merchant Adventurers’ Hall, le Merchant Taylors’ Hall (transformé en lieu de réceptions), le Guildhall (sert au conseil municipal) et St Anthony’s Hall (annexe de l’université). Le Merchant Adventurers’ Hall est le plus beau des quatre. C’est un magnifique bâtiment à colombages du XIVème siècle avec de superbes charpentes visibles à l’intérieur. Entrée payante, tarif plein 6 £, ouvert tous les jours sauf en cas d’événement privé (site internet).

AUTRES MUSEES

Roman Baths Museum

Ce petit musée situé en plein centre de York est au sous-sol du pub Roman Baths. On peut y voir les ruines des anciens thermes de la ville. Il n’y a pas énormément de choses à voir, mais l’endroit permet de plonger dans le passé antique de York. Entrée payante, tarif plein 3,50 £, ouvert tous les jours (site internet).

Richard III Experience et Henry VII Experience

20171203_154327Ces deux petits musées sont situés dans deux portes des remparts. Richard III est dans Monk Bar (porte nord) et Henri VII dans Micklegate Bar (porte sud). Répartis sur deux étages chacun, ils présentent la vie de deux rois d’Angleterre qui sont également des figures clés de la Guerre des Deux Roses. Cette dernière vit s’affronter la Maison d’York à celle de Lancastre, toutes deux prétendantes au trône d’Angleterre. Les deux musées sont plutôt destinés à un public anglais, car il y a beaucoup de texte et de panneaux explicatifs. Entrée payante, tarif plein 5 £, ticket valable pour les deux musées (site internet).

Jorvik Viking Centre

Jorvik Viking Centre est un musée dédié à l’histoire viking de York. Il est conçu comme un mini parc d’attraction interactif, avec des scènes reconstituées qui incluent même les odeurs et les sons supposés de l’époque. On passe à travers ces scènes assis dans des petits wagons et un guide audio multilingue donne des explications. Pour entrer dans l’intimité des Vikings, les scènes comprennent la pêche et l’artisanat, mais aussi la vie de famille. Entrée payante, tarif plein 10,25 £, ticket valable un an (site internet).

DIG

DIG (« creuser » en anglais) est un musée d’archéologie dédié aux enfants. Il leur permet de participer à de fausses fouilles archéologiques. Il existe différents terrains consacrés aux grandes périodes de l’histoire d’York (Romains, Vikings, Moyen-Age, Victoriens). Entrée payante, tarif plein 6,5 £ (site internet).

The York Dungeon

The York Dungeon est une attraction qui comprend une série de scènes historiques version « gore », recréées avec des acteurs en costume. Le but est de faire peur au visiteur, et il y a des évocations historiques plus sinistres les unes que les autres (Vikings, sorcières, Guy Fawkes, exécutions publiques, torture, Peste noire…). Entrée payante, billets moins chers en ligne que sur place (site internet).

York’s Chocolate Story

Ce musée interactif présente l’histoire de l’industrie du chocolat à York, avec ses principales marques, ainsi que les étapes de fabrication du chocolat. Entrée payante, tarif plein 11,50 £ (site internet).

EN DEHORS DU CENTRE

Il y a peu de lieux intéressants à l’extérieur des remparts car les quartiers périphériques sont plutôt récents et dépourvus de charme.

Bar Convent

Bar Convent est un couvent situé juste au sud de la vieille-ville, sur Blossom Street en prolongement de Micklegate. Il a été construit au XVIIIème siècle dans un climat politique très hostile à la religion catholique en Angleterre. C’est d’ailleurs le plus vieux couvent du pays, tous les établissements religieux catholiques ayant été supprimés au XVIème siècle lorsque la religion anglicane a été adoptée. A l’intérieur, on peut visiter la chapelle ainsi qu’une exposition sur l’histoire du lieu. Entrée payante, tarif plein 5 £, fermé le dimanche, site internet.

Goddards House

img237Cette grande maison des années 1920 se trouve à 2,5 km du centre, vers le sud et à côté de l’hippodrome. Elle a été construite dans le style arts and crafts, équivalent anglais de l’art nouveau. Elle appartenait à l’origine à la famille de chocolatiers Terry, dont l’entreprise existe toujours. Le site est aujourd’hui géré par le National Trust. A l’intérieur de la maison, on peut voir quelques pièces dont le joli salon et deux chambres meublées comme dans les années 1920. En comparaison des autres propriétés du National Trust, Goodards House est néanmoins un peu décevante car il y a peu de choses à voir et le mobilier est un peu pauvre. Ouvert du mercredi au dimanche, avec une période de fermeture en hiver. L’entrée est payante (6,30 £), voir le site internet.

York Cold War Bunker

20171203_142619Ce bunker de la Guerre froide est le lieu le plus insolite de la ville. Il se trouve au fond d’une impasse résidentielle, à 2 km à l’ouest de la gare. L’intérieur, étroit et très vintage, peut se voir lors de visites guidées uniquement (il y en a en général toutes les heures, et elles commencent à l’heure pile). Géré par English Heritage, entrée payante, tarif plein 7,50 £ (site internet).

Holgate Mill

20171203_143216Holgate Mill est un moulin à vent situé près du bunker, sur un rond-point au beau milieu d’un lotissement tranquille. Malgré sa situation assez curieuse, c’est un véritable moulin à vent, et l’un des derniers du Yorkshire à posséder ses ailes. Il a été construit en 1770, et il a récemment été restauré. Entrée payante, tarif plein 3 £, ouvert lors de certains weekends, voir le site internet.

A l’extérieur de la ville, à 11 km au nord-est, il y a le Breezy Knees Garden, un jardin typiquement anglais, composé de divers parterres de fleurs. Il est ouvert de mai à septembre, entrée payante, tarif plein 6,50 £, voir le site internet. A 11 km au sud-est, le Yorkshire Air Museum se trouve dans une ancienne base aérienne de la Seconde Guerre mondiale (entrée payante, tarif plein 10 £, ouvert tous les jours, site internet). Le Yorkshire Museum of Farming, situé à Murton à 5 km à l’est de York, présente les outils et techniques agricoles de la région à l’époque victorienne (payant, tarif plein 7 £, fermé en hiver, site internet).

Dans les environs proches de York, on peut également visiter le petit château de Beningbrough Hall.

Retour à la page North Yorkshire

Voir aussi : York et Visiter York, et Balades à York.

Publicités