Pontefract

img344Pontefract est une petite ville située tout à l’est du West Yorkshire. C’est une ville plutôt sinistrée, située en plein dans l’ancien bassin minier, mais c’est également un lieu plein d’histoire, qui avait autrefois beaucoup plus d’importance qu’aujourd’hui.

Pontefract est connue dans toute l’Angleterre pour ses Pontefract cakes, des bonbons au réglisse en forme de petits disques. La principale confiserie locale, Dunhills, appartient aujourd’hui à Haribo, qui a maintenu une usine et une boutique à Pontefract. La ville est aussi connue pour son château fort en ruines.

Pontefract possède pas moins de trois gares, Tanshelf, Monkhill et Baghill, mais cette dernière est l’une des gares les moins fréquentées du Royaume-Uni, avec seulement deux trains par jour. Tanshelf est la plus proche du centre-ville, tandis que Monkhill est près du château.

Visiter Pontefract

img252Pontefract possède un petit centre historique assez joli malgré l’atmosphère assez sinistrée de la ville. Le centre est organisé autour de deux places qui servaient autrefois aux marchés : la Market Place et Cornmarket. Ce dernier endroit était le marché au grain et on trouve aussi dans les noms de rues la trace de l’ancienne foire au bétail (Beastfair) et du marché aux chaussures (Shoe Market). Le quartier date surtout de l’époque géorgienne (XVIIIème siècle), la ville ayant été largement reconstruite après la Guerre civile anglaise.

Les plus beaux monuments de Pontefract montrent bien l’importance que la ville a pu avoir autrefois. Il y a par exemple le Town Hall de 1785, la Buttercoss (abri en pierre du marché) de 1734, et l’église principale, St Giles, refaite au XVIIIème siècle. Sur Cornmarket, il y a le vieux tribunal, Magistrates Court, de 1825. Le marché couvert victorien, Market Hall, a ouvert en 1860.

Château

Pontefract_Castle_engravingLe château de Pontefract est situé à l’écart du centre-ville, au bout d’une série de rues qui prolonge Market Place (Horse Fair puis Micklegate). Construit à l’époque de Guillaume le Conquérant, ce château était au Moyen-Age une des plus grandes forteresses d’Angleterre. Le roi Richard II y est mort emprisonné. Charles d’Orléans et le roi Jacques Ier d’Ecosse sont également passés par les cachots du château.

img251Après le Moyen-Age, le château de Pontefract est resté une grande forteresse royale du Nord de l’Angleterre. Lors de la Guerre civile, il fut le dernier bastion royaliste à tomber aux mains du Parlement, en 1649. Suite à cet épisode, il fut rasé et laissé à l’abandon.

Il ne reste plus grand chose du monument, à part la base de quelques murs, et une partie de l’énorme donjon. On peut cependant imaginer assez facilement la taille que le monument devait faire. En faisant le tour de la cour intérieure, on peut voir les restes de divers éléments, comme la chapelle, le logis, les cuisines et plusieurs tours.

img250En contrebas du château, à l’arrière, on peut voir All Saints, qui est l’ancienne église paroissiale de Pontefract. Elle a été délaissée en 1790 au profit de St Giles dans le centre-ville. Cette vieille église a été en partie détruite lors du siège du château pendant la Guerre civile, et une partie est toujours en ruines. Selon certaines théories, Robin des Bois serait mort à All Saints, dans l’hospice qui lui était autrefois attaché.

L’entrée du château est gratuite, mais le site ferme à 16h30 tous les jours. Il y a un bureau d’accueil avec une petite exposition sur l’histoire du château (site internet).

Musée

Pontefract possède un petit musée sur l’histoire locale. Il se trouve près de Market Place, dans l’ancienne bibliothèque, un joli bâtiment de style arts and crafts. Le musée est tout petit et détaille l’histoire de la ville, des Pontefract cakes à l’époque industrielle en passant par le Moyen-Age (entrée gratuite, fermé le dimanche, site internet).

Retour à la page West Yorkshire

Autour de Pontefract :

Wakefield

Heath

Sandal Castle

Nostell Priory

Selby

Publicités