Balade : Essentiels de York

Cet itinéraire permet en 1h environ de voir les grandes curiosités de York (remparts, cathédrale, château…). Il emprunte aussi trois snickelways, ces petites allées typiques de York, et il passe par la plupart des rues historiques de la ville. (4 km, compter 1h-1h30).

L’itinéraire sur Google Maps

Télécharger la feuille de route au format PDF

20180115_110021L’itinéraire commence sur Exhibition Square, place bordée par l’Art Gallery et par Bootham Gate, l’une des quatre grandes portes de la ville. Passer sous Bootham Gate, puis aller tout droit sur High Petergate. Cette rue existe depuis l’époque romaine. Elle mène directement à la façade principale de la cathédrale.

20180115_110304Continuer sur High Petergate, en passant à droite de la petite église qui se trouve à côté de la cathédrale. Cette église est St Michael-le-Belfrey (XVIème-XIXème). Guy Fawkes, conspirateur anglais du XVIIème siècle, toujours très célèbre dans son pays, a été baptisé ici, et la légende dit qu’il serait né dans la maison en face. Après l’église, on atteint un petit carrefour. A l’angle, on peut voir une statue de Minerve, enseigne d’une librairie qui remonte à 1801. Cette enseigne fut le point de rendez-vous d’un des premiers groupes littéraires d’Angleterre. Au carrefour, tourner à gauche dans Minster Gates, une petite rue qui donne sur la cathédrale.

20180115_110851Au bout de Minster Gates, tourner à droite pour rejoindre Deansgate. Au passage, on peut voir une authentique colonne romaine. Au bout de la rue, on arrive sur un carrefour. Tourner à droite dans Goodramgate, à l’angle du pub Cross Keys. Goodramgate est une rue très ancienne, qui remonte à l’époque viking, et son nom fait référence au roi danois Gurthrum. On passe devant Snickleway Inn, un pub qui remonte au XVème siècle et qui serait hanté.

20180218_111122[1]Au bout de Goodramgate, tourner à droite sur Low Petergate. Dans cette rue, tourner à gauche dans Lund’s Lane, un étroit passage qui commence entre deux maisons à colombages. Cette authentique « snickelway » s’appelait autrefois « Mad Alice Lane », en référence à une femme qui aurait tué son mari violent. Devenue folle en prison, elle fut pendue en 1825. Son fantôme hanterait encore l’allée.

20180218_111709[1]Au bout du passage, on arrive sur Swinegate, où se regroupaient au Moyen-Age les charcutiers de la ville. Tourner dans Swinegate sur la gauche. On passe devant le « Mission Hall », ancien temple méthodiste du XIXème siècle. Au bout de la rue, on arrive sur Church Street et on peut voir l’église St Sampson (XVème-XIXème). Continuer tout droit sur Patrick Pool, qui mène au petit marché de la ville.

20180115_111558Au bout de Patrick Pool, tourner à gauche puis à droite sur The Shambles, ruelle la plus célèbre de York. Il s’agissait autrefois de la rue des bouchers. La célébrité de la rue tient beaucoup dans ses petites maisons à encorbellement qui se touchent presque au-dessus des passants. Tout au bout des Shambles, sur la gauche, se trouve l’emplacement de l’ancienne église St Crux, démolie en 1888. La maison paroissiale qui a pris sa place réemploie des pierres de l’église. Prendre l’allée piétonne qui commence juste avant cette maison paroissiale. Cette allée s’appelle Wip-Ma-Woop-Ma-Gate, et c’est la plus petite rue de York. L’origine de son nom est toujours obscure.

20180115_111946Au bout de l’allée, tourner à droite pour déboucher sur Pavement, une large rue qui remonte au Moyen-Age. Traverser Pavement, et continuer tout droit dans Fossgate. Cette rue possède de nombreux édifices anciens, notamment l’ancien Electric Theatre, cinéma ouvert en 1911 (auj. Cosy Club), et l’entrée du Merchant Adventurers’ Hall (XVIIème). Cette entrée masque un splendide bâtiment du XVème siècle, siège historique d’une des grandes corporations de marchands de la ville. Fossgate amène à la rivière Foss, l’une des deux rivières qui traversent York.

20180115_113028Après le pont, la rue devient Walmgate. La partie de la vieille-ville située au delà de la Foss n’est pas très bien préservée, mais on peut continuer sur Walmgate jusqu’à l’église St Denys (XIII-XIV-XIXèmes), sur le côté droit de la rue. Après l’église, revenir sur ses pas jusqu’à Fossgate au delà du pont. Sur Fossgate, tourner à gauche dans une ruelle à l’angle du Mumbai Lounge. Bien qu’elle ne soit pas engageante, aller tout au fond et tourner à droite. La ruelle donne alors dans Lady Peckitt’s Yard, une snickleway qui conduit à Pavement en passant sous une maison à colombages du XVIème siècle. Tourner à gauche sur Pavement.

20180218_112237[1]On arrive ensuite à un carrefour. Sur la droite, on peut voir Parliament Street, avenue commerçante ouverte en 1834, et en face, il y a l’église All Saints Pavement, l’une des plus belles de York. Elle a été construite vers 1500. Aller tout droit et prendre la rue High Ousegate, qui passe sur la droite de l’église. High Ousegate conduit à une autre petite église, St Michael Spurriergate (reconstruite au XIXème). Juste avant l’église, tourner à gauche dans Nessgate.

20180115_113922

Continuer tout droit sur Castlegate. Cette rue, qui mène au château de York, est bordée par l’église St Mary (reconstruite au XIXème), puis par deux grandes demeures géorgiennes, Castlegate House sur la droite, et Fairfax House sur la gauche. Les deux sont des années 1750. Au bout de Castlegate, on atteint l’ancien château fort. On se trouve juste derrière le donjon (XIIIème), appelé Clifford’s Tower et construit au sommet d’une butte artificielle. De l’autre côté, on distingue divers édifices plus récents disposés en carré. Il s’agit des anciennes prisons et du tribunal, construits au XVIIIème siècle contre les remparts du château.

20180115_114046A la sortie de Castlegate, tourner tout de suite à droite dans Tower Street et continuer tout droit jusqu’à Peckitt Street. Descendre cette rue pour arriver sur les quais de l’Ouse. On arrive alors sur le King’s Staith, principal débarcadaire de la ville au Moyen-Age. Sur l’autre rive se trouve un quai similaire, appelé Queen’s Staith. Tourner à droite sur le quai. On longe un mur qui délimitait autrefois un couvent franciscain, disparu en 1538. De l’autre côté de la rivière, Woodsmill (XIXème) est un ancien entrepôt de bois.

20180115_114552Continuer jusqu’au pont, monter dessus puis traverser la rivière pour rejoindre Bridge Street. Ce pont, appelé Ousebridge, est historiquement le pont le plus important de York. Il a été reconstruit en 1820. Bridge Street mène à Mickelgate, rue très ancienne qui formait l’entrée sud de la ville médiévale, sur la route de Londres. On peut d’abord voir l’ancienne église St John (XIIème-XIXème) sur la droite, puis St Martin-cum-Gregory (XIème-XIXème) sur la gauche.

20180115_114852Mickelgate est surtout remarquable pour ses belles maisons géorgiennes en brique, ainsi que pour l’église Holy Trinity Mickelgate (XIIIème), dernier vestige d’un grand prieuré disparu au XVIème siècle. Juste avant cette église, on peut faire un petit détour dans Trinity Lane sur la gauche pour voir une curieuse maison médiévale, Jacob’s Well. Elle vaut surtout pour son drôle de porche en bois, qui provient en fait d’une maison autrefois située sur Pavement. En face de Holy Trinity, il y a l’imposante Mickelgate House, demeure aristocratique de 1753 (numéro 88).

20180115_115949Au bout de la rue, on atteint la porte Mickelgate Bar. Monter sur les remparts à droite de la porte, puis marcher en haut sur le chemin de ronde jusqu’à retrouver la rivière Ouse et un pont. Au fil de la promenade, on peut voir sur le côté extérieur la gare de York (1877) et le Royal Station Hotel (1878). De l’autre côté des murs, il y a l’hôtel Grand, qui est l’ancien siège de la compagnie ferroviaire North Eastern (1906). L’ancienne gare (1842) qui lui fait face a été transformée en bâtiment municipal.

20180115_120731Au bout des remparts, traverser le pont pour atteindre l’autre rive. Sur le pont, on peut voir sur la rive du côté droit un grand bâtiment en pierre, le Guildhall (XVème), qui accueille le conseil municipal. Au bout du pont, on passe à gauche de Lendal Tower, tour du XIVème siècle. On arrive ensuite sur Museum Street. Atteindre un croisement, puis tourner dans les Museum Gardens sur la gauche. A droite de l’entrée se trouvent les ruines de St Leonard’s Hospital (XIIIème). Continuer tout droit dans les jardins. Ceux-ci occupent l’emplacement de l’ancienne St Mary Abbey, qui fut l’une des plus importantes d’Angleterre avant sa disparition au XVIème siècle. En avançant dans les jardins, on peut voir à droite la Multangular Tower, grosse tour dont la base est d’époque romaine. Plus loin, on peut aperçevoir les ruines de l’église de l’abbaye.

20180218_104649[1]Tourner dans le chemin à droite entre la tour et le Yorkshire Museum. On peut faire un petit détour en montant les marches sur le côté droit, et en franchissant la petite porte qui traverse le rempart. Cette porte mène à une cour intérieure. Sur la droite, on peut voir l’arrière de la Multangular Tower, au fond, on peut explorer les ruines de St Leonard’s Hospital, et tout à gauche, il y a une petite tour carrée, l’Anglian Tower, qui remonterait au VIIème siècle. Revenir sur ses pas dans l’allée principale près du musée. On longe alors le King’s Manor, ancienne maison de l’abbé, avant de revenir au point de départ sur Exhibition Road.

Télécharger la feuille de route au format PDF

Retour sur la page Balades à York

Voir aussi : Visiter York

Publicités